Symbolisme du papillon

 

Papillon monarque
Monarque


"Comme le ver à soie, tu as tissé un cocon autour de toi. Qui peut te sauver ? Brise ton cocon et sors-en tel un magnifique papillon, telle une âme libre."

Swami Vivekananda.

Le papillon fascine du fait des mystères de sa métamorphose. Comment une petite chenille rampante peut-elle devenir un superbe papillon qui vole ?

Mais le papillon nous interroge et nous émerveille également par les noms si différents qui lui sont donnés dans les langues du monde et par les mythes auxquels il a donné naissance aux confins des quatre horizons.

Dans toutes les langues, le mot papillon n'a pas d'étymologie facile. L'équivalent français "papillon" ne ressemble à aucun autre mot, certainement pas un 'petit Pape', et pourtant le Pape est un symbole de réalité, puisqu'il est le centre du dogme catholique. En anglais, butterfly signifie "mouche à beurre", mais les papillons ne sont pas des mouches à beurre, pas même le bread-and-butterfly de Lewis Carroll qui est une mouche-à-tartine-de-pain-beurré dans Alice à travers le miroir. Que papillon n'ait d'étymologie facile dans aucune langue est dû à ce qu'il est un animal magique depuis des temps ancestraux : il a pour cette raison reçu un nom magique.

Voici un petit échantillon du mot papillon dans différentes langues :

- allemand : schmetterling
- anglais : butterly

- catalan : papallona
chinois : hudié
- espagnol : mariposa

- euskara (langue basque) : tximeleta

- langue fon du Bénin : awada kpê kpê
- italien : farfalla
- japonais : chô
- latin : papilio
- malais : rama rama
- occitan : parpalhon
- portugais : borboleta

 

papillon 60
Comète de Madagascar
Source de l'image

"Les papillons, ce sont vraiment les êtres vivants les plus élégants et les plus éphémères. Ils naissent on ne sait où, leur quête est paisible, très limitée, et ils disparaissent on ne sait où, imperceptiblement. Probablement dans un autre monde. »
Extrait du chapitre
" Aomamé
Très doucement, pour ne pas éveiller le papillon "
1Q84
Livre 1 Avril-Juin

Haruki Murakami
Belfond, 2011

On pense qu'aux temps où l'humanité pratiquait beaucoup le chamanisme, le papillon était vu comme une sorte d'animal impossible : son vol est compliqué et semble mobiliser beaucoup d'énergie, alors qu'il n'est pratiquement rien, juste deux ailes fines comme deux petites feuilles et il se nourrit quasiment de rien.

En Grec, le terme de psyché désigne tout à la fois l'âme humaine et le papillon. Selon la mythologie, Prométhée façonna le corps humain avec de l'argile. Athéna y insuffla un papillon pour l'animer. La métamorphose de la chenille en papillon est un symbole qui est repris dans toutes les traditions spirituelles de l'humanité.

metamorphose

papillon Il est le symbole de la métamorphose et de la transformation vers ce qu'il y a de plus élevé. Il nous enseigne à transformer consciemment nos vies, à créer de nouvelles conditions dans la réalité et à laisser les désirs se réaliser. Toute nouvelle idée et chaque pas en faveur de l'épanouissement se reflètent dans le devenir du papillon : l'état d'oeuf correspond à la naissance ; la larve renvoie au moment ou il est temps de décider si une idée doit être réalisée ; dans le cocon il faut aller en soi pour relier l'idée avec sa propre personne ; et son éclosion correspond à la naissance d'une nouvelle réalité. On peut ensuite partager la joie avec les autres pour apprécier la nouvelle situation que l'on a fait éclore. Ces étapes sont les mêmes que pour le développement d'une personne, mais elles se répètent aussi indéfiniment dans la vie. La force du papillon nous enseigne donc à mettre de l'ordre dans nos pensées et à faire sciemment le pas suivant.

Le symbolisme du papillon est celui de l'âme débarrassée de son enveloppe charnelle. Il est la légèreté et l'inconstance.

Au Japon c'est un emblème de la femme. Deux papillons représentent le symbole du bonheur conjugal. Il intéresse pour ses métamorphoses : la chrysalide contient les possibilités de l'être. Il est aussi symbole de résurrection.

En Chine et au Vietnam, il sert à exprimer un voeu de longévité. Parfois associé au chrysanthème, il signifie l'automne.

On retrouve en Irlande la métamorphose du ver en papillon ou en mouche.

Chez les Aztèques, le papillon est un symbole de l'âme, ou du souffle vital échappé de la bouche de l'agonisant. Du fait de sa couleur et de ses battements d'ailes, on l'associe aussi à la flamme. Un papillon jouant parmi les fleurs représente l'âme d'un guerrier tombé sur un champ de bataille. En effet, les guerriers redescendent sur terre sous forme de colibris ou de papillons.

Au Zaïre, un mythe raconte que l'homme suit de la vie à la mort le cycle du papillon. Il est dans son enfance une petite chenille, une grande chenille dans sa maturité; il devient chrysalide dans sa vieillesse; sa tombe est le cocon d'où sort son âme, qui s'envole sous la forme d'un papillon. La ponte de ce papillon est l'expression de sa réincarnation.

L'homme suit en effet le cycle du papillon. En psychanalyse, il est symbole de renaissance. Dans l'antiquité romaine, l'âme quittant le corps prenait la forme d'un papillon ; Psyché est représentée sous forme d'une petite fille ailée, semblable à un papillon.

Les informations ci-dessus ont été butinées sur les sites suivants :

Deux légendes mettant en scène des papillons :

Voir aussi ces sites pour plus d'informations :

http://fr.wikipedia.org Section "Lepidoptera", chapitre "Symboles et mythologies du papillon".

Une invitation au voyage à travers l'univers des papillons : entomologie, citations, légendes, contes, loisirs créatifs... Prenez votre envol sur les ailes d'un papillon.

 

"Ce que la chenille appelle la fin du monde, le sage le nomme papillon"

 

Haut de page