Fleur Séchée de la présentation de l'anthologie littéraire décadente

 

affiche soiree anthologie litteraire decadente

En 2018, à cheval entre la fin de l’été et le milieu de l’automne, j’ai traduit avec ravissement l'ensorcelante nouvelle Xélucha de M.P. Shiel, premier texte de la belle Anthologie littéraire décadente des Editions de l'Abat-Jour, coordonnée par Marianne Desroziers.    
Un peu moins d'un an plus tard, chez les amis Yann et Serge de La Causerie des Chartrons à Bordeaux, une soirée a été organisée autour de cet ouvrage singulier.

J'ai eu le plaisir de partager cette expérience de traduction avec le public, mais aussi de proposer une lecture-performance bilingue, en complicité avec la truculente et inénarrable comédienne Aurélie Désert. Celle-ci n'était pas présente, mais nous avions au préalable enregistré sa lecture. J'ai réalisé un montage sonore à partir de cette lecture et d'effets sonores ; et c'est ce fichier qui m'a accompagnée dans la performance proposée ce soir-là.

La traduction de Xélucha avait déjà été une expérience savoureuse. Préparer cette proposition scénique fut une expérience délicieuse. Pour cela, je me suis beaucoup amusée à créer un personnage steampunk que j'ai baptisé Xuléka :

xuleka

xuleka2

Merci à Fred Bravo pour ces photos prises à l'issue de la lecture.

Lors de la soirée, le public a également pu découvrir les sublimes ambrotypes de Charlie Ambrose (dont celui qui illustre la couverture de l'anthologie) et rencontrer les éditeurs de l'Abat-Jour, Marianne Desroziers et Franck Joannic.

soiree anthologie litteraire decadente

Photo : Antonin Lermuzeaux

Ce fut une très chouette soirée. J'espère avoir de nouvelles occasions de vous présenter Xélucha à travers Xuléka !