Fleur Séchée du vernissage de l'expo "Quel beau M"

affiche quel beau m

 

En avril dernier, grâce à un ami « photographiste » qui en faisait déjà partie, j’ai appris l’existence du collectif Opüs Bohème.


Le collectif Opüs Bohème « a pour mission de mener des actions significatives dans le but de promouvoir et faire connaître le paysage artistique girondin.
Il crée des rencontres et des liens pérennes entre les artistes bordelais :   
• collectif d’artistes bordelais voué à établir un réseau favorable à la création artistique.   
• organisation d’appels à projets créatifs.   
• organisation d’expositions, d’événements artistiques, d’ateliers et d’échanges culturels.
• aide à l’accomplissement des projets de ses membres par l’entraide et les échanges culturels.
• éditions et publications de livrets, catalogues, revues, affiches, cartes postales.   
• sensibilisation et médiation par les arts visuels. »


Ce sont Anne-Sophie Annese et Max Dubois de Studio Bohème qui sont à l’origine de ce collectif.

 

 

logo opus boheme

 

Forcément, la démarche m’a parlé. Alors je suis allée voir la première exposition organisée par le collectif en avril dernier sur le thème du tram et qui s’intitulait « Qu’est-ce qui s’tram ? ». L’exposition était organisée à L’Epicure (cours d’Albret à Bordeaux) et le vernissage avait eu lieu le 26 avril. C’était très chouette !
Le collectif comprenait de nombreux photographes, graphistes, illustrateurs, des plasticiens, beaucoup d’artistes visuels en quelque sorte. Mais pas de poète ! Alors j’ai décidé d’y remédier !
En plus, quand Anne-Sophie Annese a annoncé que le thème de réflexion pour l’exposition suivante était « Bohème », je n’ai pas pu résisté !
J’ai donc proposé mon poème « Sur les routes du monde » (cliquer) :

sur les routes

 

Ce poème a une histoire. C’est l’une des premières versions d’une chanson que j’ai écrite pour Lola-tia Moussa et son spectacle DROM BOEM. Le poème tel que je l’ai proposé à Opüs Bohème (et tel qu’il figure ci-dessus) n’est pas la version qui a été retenue pour le spectacle qui est plus courte. Mais c’est ma version préférée à moi !
Et je suis donc très contente qu’elle ait fait l’objet d’un coup de coeur du jury d’Opüs Bohème qui a décidé de l’exposer pendant cette exposition « Quel beau M ».

L'histoire de ce poème se poursuit, puisqu'il est à l'origine d'une belle rencontre pendant la soirée de vernissage. En effet, Anne-Sophie et Max ont trouvé que mes vers se mariaient bien avec les couleurs de l'Amate Bohémien de l'artiste mexicain, Ivan Torres. Mes routes du monde ont donc été accrochées juste à côté de ce tableau sur lequel l'artiste a notamment retranscrit un extrait du Serpent qui danse de Baudelaire :

amate bohemien ivan torres

opus boheme pg et it
Avec Ivan Torres


Le vernissage a eu lieu dans la soirée du 28 juin et au cours de ce vernissage, j’ai proposé une interprétation chantée a capella sonore à dix doigts de mon poème.
Voici quelques photos de ma prestation prises par Anthony Rojo (merci !) :

 

qbm sur les routes 1

 

 

qbm sur les routes 2

 

 

qbm sur les routes 3

 

Au cours de cette soirée, la belle Mila a également dansé son interprétation du mot « Bohème » (la photo est toujours d’Anthony Rojo) :

 

qbm mila

 

Et la formation Format A3 a coloré la soirée d’accents jazzy (photo d’Anthony Rojo) :

 

qbm format a3

 

Ce fut une très belle soirée, pleine d’émotions et de jolies rencontres. Un grand merci particulier à Rome Deguergue et Marie Laugery (mes marraines à la Société des Poètes Français) ainsi qu’à David Schnee et à ma chère Sylvanie Tendron pour leur présence !


Je vous invite à présent à feuilleter « mon » album photo complet de la soirée réalisé avec des photos de différents artistes du collectif, c’est par !

Vous pouvez également visionner un joli montage vidéo du vernissage ici !

Et aussi la vidéo intégrale de ma prestation de poésie a capella sonore à dix doigts !

Les œuvres restent accrochées pendant tout le mois de juillet, alors faites un tour au Pearl pour découvrir tout ça et profitez-en pour vous y restaurer, c’est un endroit très sympathique !