Fleur Séchée de la Soirée Slam "Dis-moi dix mots qui nous relient"

 

dismoidixmots affiche   dismoidixmots visuel

 

Le 19 mars 2011, a eu lieu une Soirée Slam sur le thème «Dis-moi dix mots qui nous relient» portant sur les dix mots retenus par le Ministère de la Culture et de la Communication, dans le cadre de la Semaine de la Langue Française. Cette soirée était organisée par l’Association Le Caboulot et a eu lieu à l’Overground.

 

overground escalier  overground tabourets  overground tabouret

 

Au cours de cette soirée, un tournoi de slam a eu lieu sur le thème des dix mots en question (voir visuels ci-dessus). Le vainqueur de ce tournoi, qui s’est déroulé en trois rounds, participera à la finale de la 1ère Coupe de la Ligue de Slam de France à Tours. Le vainqueur fut d’ailleurs une fille, ce qui m’a bien fait plaisir.

 

overground scene

 

En amont de la soirée, des graphistes avaient également travaillé sur le thème des dix mots et leurs œuvres ont été exposées pendant la soirée. Il y avait de très belles choses. 

 

overground graph 1  overground graph 2  

 

 

overground graph 4  overground graph 5  overground graph 6

 

 

overground 7  overground graph 8

 

Avant le début du tournoi proprement dit, j’ai fait un petit intermède en forme de lecture poétique et sonore :

 

affiche cotonou sur garonne

 

Cette lecture est intitulée « Cotonou sur Garonne » dans le cadre du Printemps des Poètes et de son thème 2011 « d’infinis paysages ». Il s’agit d’une balade poétique et sonore passant par les lagunes de Cotonou et la Garonne du Sud-Ouest. L’eau en est le personnage principal qui nous berce et nous coule du Bénin vers la France, de la France vers le Bénin, au son de petits instruments aquatiques … En effet, ma voix et mes mots y sont accompagnés des sons d’un bâton de pluie, d’une castagnette béninoise et d’un cocon à sons.

J’avoue, j’avais quelques craintes à donner une lecture poétique dans un milieu de slammeurs, rappeurs et graphistes, qui bien que cousins de la poésie, en sont très différents. J’ai été très agréablement surprise par l’accueil qui a été réservé à ma prestation. L’écoute fut bonne et m’a portée, le public a été généreux et les échanges qui ont suivi nourrissants.

Puis le tournoi de slam a commencé et je me suis retrouvée à y participer, poussée par Grégory Seguin, chef de projet du Caboulot.

J’ai commencé par dire le texte en prose poétique « Randonnée » écrit pour l’opération des dix mots et que vous pouvez lire ici.

Puis, pour la toute première fois de ma vie, j’ai essayé d’écrire et de dire un slam. Il était focalisé sur un des mots de la liste, « main » et inspiré par l’un des travaux réalisés par les graphistes :

Sur une œuvre graphique de Xavier Denuault :

 

mainsxavden


Mains


Mains.

Mains qui se tendent, mains.

Mains qui se cherchent, mains.

Mains qui se trouvent et s’entremêlent, mains.

Mains venues de toutes les couleurs

De l’hu-main.

Mains qui se lient et dessinent

Le continent de de-main.

Mains qui tracent du planisphère

De l’amitié universelle le che-main.


Talence, l’Overground, le 19 mars 2011 à 20h40


Le public a encore une fois été indulgent et généreux, mais je ne suis pas slammeuse et ne souhaite pas particulièrement l’être. Ma place est en poésie.

Cependant, j’ai particulièrement apprécié l’atmosphère et l’ambiance de cette soirée. De véritables vases communiquant se sont ouverts entre slam, poésie et graphisme et l’échange était au rendez-vous.


Merci mille fois encore à Matéo de l’Overground et Grégory du Caboulot !