Makéda

makeda premiere de couv
Makéda
Hommage à la Reine de Saba et au magnifique roman que lui consacre Marek Halter

Poèmes de Patricia Houéfa Grange
Illustrations de Noé La
Mariposa, Editions du Papillon - Mars 2016
Prix : 15 euros

 

Cet ouvrage comporte dix poèmes, accompagnés de dix tableaux de Noé La (plus 1 tableau de couverture), rendant hommage à Makéda, la Reine de Saba et au roman que lui a consacré Marek Halter (La reine de Saba, Editions Robert Laffont, 2009).

Un tirage de tête de 10 exemplaires, numérotés à la main et signés a été présenté lors de la deuxième édition de la soirée « Femme, raconte-moi » le 11 mars 2016 à la Salle Bellegrave de Pessac ; et également sous la Halle des Chartrons lors du Marché du livre de poésie de Bordeaux les 12 et 13 mars 2016.

 

Makéda est la première oeuvre littéraire que Noé La illustre. Son travail d’artiste est très axé sur le corps et le mouvement. Quoi de plus naturel puisqu’elle est également danseuse ! Chacun des poèmes de ce recueil révèle un des aspects de la personnalité de Makéda, tout en racontant son histoire. Comme les dix pièces d’un puzzle qui s’assembleraient au fur et à mesure. J’ai donc souhaité qu’il en aille de même pour les illustrations, tout en exploitant l’univers de Noé La : dix tableaux s’attardant sur le corps ou une partie du corps de Makéda et dévoilant, petit à petit, la femme aux multiples facettes qu’elle était.
Si vous souhaitez en savoir davantage sur le travail de Noé La, je vous invite à lire cette belle page sur son site internet.

 

Makéda est le premier ouvrage publié dans la collection "Femmes noires mythiques et légendaires" des Editions Mariposa, dont voici la note d'intention :

"A travers des recueils poétiques illustrés, destinés aussi bien aux enfants qu’aux adultes, cette collection de Mariposa, Editions du Papillon vise à se réapproprier, à réhabiliter et à promouvoir des femmes noires, mythiques et/ou légendaires, oubliées ou spoliées par l’Histoire.
Les mythes et légendes font partie intégrante de notre culture, de notre mémoire, de notre imaginaire. Ils nous nourrissent et participent à la construction de notre identité.
Il est important que les petites/jeunes filles noires d’aujourd’hui – mais aussi leurs aînées – puissent (re)découvrir des figures de femmes noires auxquelles elles pourront s’identifier, qui les feront rêver, qui les inspireront, qui leur offriront un pan de leur culture. Et pour les autres lecteurs, cette collection espère être un navire-croisière vers de beaux horizons d’évasion.

« Makéda » qui rend hommage à la Reine de Saba, est le premier ouvrage de cette collection. Les prochains ouvrages s’intéresseront à la déesse vaudou/orisha Mamiwata, à la dernière des Amazones du Bénin, à la reine Mbande Zingha du Matamba, …"

Vous pouvez acheter cet ouvrage en ligne :
- Version papier
- Version e-book

Si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé de cet ouvrage, envoyez-moi un message.

Je vous invite donc à passer derrière le moucharabieh de la couverture pour rencontrer Makéda.

Un petit aperçu par ici.