Souvenirs, Souvenirs

 

souvenirssouvenirs

 

 

Cette année, pour son hors-série d’été, la revue « Les Amis de Thalie » a fait appel aux souvenirs de ses auteurs habitués. Le résultat est un ensemble de textes et de poèmes nostalgiques mais aux sujets variés. Et c’est toujours un plaisir pour moi de m’associer aux publications de cette belle revue poétique et picturale.

Lorsque Thalie m’a sollicitée pour cet ouvrage, un texte me tournait déjà dans la tête depuis plusieurs semaines, autour d’un souvenir lancinant …


La maison où j’ai grandi au Bénin est entourée de trois mosquées d’où s’élèvent plusieurs fois par jour l’appel à la prière du muezzin. C’était pour moi un chant qui rythmait ma journée. Il faisait partie du paysage et de l’ambiance de mon enfance. J’avais fini par le connaître par cœur même si je n’en comprenais pas un traître mot, à l’exception d’Allah (puis de la première partie) :

Allah ou akbar, Allah ou akbar, la ilaha ila Allah …


Ce n’est que récemment qu’une amie musulmane m’en a dévoilé le sens intégral. « Allah est le plus grand, il n’y a pas d’autre Dieu qu’Allah … »

Cet appel forme un « refrain » dans le poème « Le coucou du Coran » que j’ai envoyé pour cet hors-série et que Thalie a publié pour mon plus grand plaisir.

Les Amis de Thalie
Nathalie Lescop-Boeswillwald
La Valade
87520 Veyrac
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.