Fleur Séchée de la Nuit de la Femme et de la Poésie

 

affiche nuit

 

Quelle belle nuit nous avons passée Fadoua Roh et moi à Paris, au Théâtre de l’Epée de Bois, entre le 6 et le 7 mars 2010. Une expérience éprouvante physiquement mais tellement riche et nourrissante humainement ! Nous ne regrettons pas le déplacement !

A l’initiative de Philippe Tancelin du Centre International de Création d’Espaces Poétiques (CICEP) et du Théâtre de l’Epée de Bois, de nombreux poètes et artistes se sont réunis de 21h à 9h afin de présenter des interventions poétiques multidisciplinaires. Voyez donc le programme :


programme nuit femme

 

 Particulièrement varié n’est –ce -pas ?
De la poésie bercée par des chants, par de la musique. De la poésie animée par de la danse, des projections vidéos. De la poésie rythmée par des improvisations théâtrales et chorégraphiées. Toute la diversité du métissage poétique artistique !

 

epee de bois scene
Scène de la Salle en Bois du Théâtre de l'Epée de Bois

 

Pour notre part, Fadoua et moi avons présenté « Le miroir de Shéhérazade » un extrait du « Boudoir des Lunes », spectacle de poésie sonore chantée et dansée que nous avons joué une semaine après à Landiras.


Il s’agissait d’un voyage poétique en Terre-Femme sur le fil de la sensualité. J’ai dansé et lu mes poèmes, accompagnée par la voix sans pareille de Fadoua. Notre intervention a été très bien accueillie, ce qui nous a particulièrement réjouies et encouragées pour le spectacle de la semaine suivante.


Nous avons nous-mêmes été très émues et enthousiasmées par de nombreuses interventions. Nous sommes parties le dimanche matin encore bien remuées par toutes ces belles émotions et les jolies rencontres que nous avons faites. Nous restons marquées en particulier par les échanges que nous avons eus avec Christine Chardonnier, Nina Massif et Charlotte Irvoas.


Je salue ici l’initiative du CICEP et du Théâtre de l’Epée de Bois. Je remercie toute l’équipe du CICEP de nous avoir donné l’opportunité de participer à cette inoubliable nuit. Un remerciement particulier à Barbara Suie Kopec qui a coordonné les différents intervenants.


Et du fond du cœur, un merci plein d’amitié et d’affection à toi, Fadoua, ma douce complice !


epee de bois facade
Façade du Théâtre de l'Epée de Bois à la Cartoucherie