Fleur Séchée du Concours 2009 du Club Poésie et Chanson Georges Brassens de Sète

 

affiche georges brassens

 

Au cours de mes études, j’ai vécu six mois en Avignon, un bien joli pays. Mais je revenais souvent voir la famille à Bordeaux. Et le train passait toujours par la gare de Sète. Avec l’eau de l’étang de Thau à fleur de rails. Chaque fois que le train s’arrêtait dans cette gare, je me disais « Un jour je descendrai ici», ne serait-ce que pour une journée … Et bien j’ai la preuve que parfois un ange dit « Amen » à nos pensées !


A la fin du mois d’août, Roland Vidal, le président du Club Poésie et Chanson Georges Brassens de Sète, m’a envoyé un mail pour m’informer que j’avais été récompensée au concours de poésie que le club avait organisé cette année. Proclamation des résultats et remise des prix le 10 octobre. Je me suis dit que j’avais là une opportunité à ne pas manquer, non seulement pour passer une bonne soirée placée sous le signe de la poésie, mais encore pour honorer ce rendez-vous donné de longue date à Sète.


Alors que le train est parti de Bordeaux sous un ciel gris et nuageux, c’est le soleil et la chaleur qui m’ont accueillie à Sète en ce samedi midi, ainsi que le chaleureux sourire de Roland Vidal.


Je me suis installée au village de vacances du Lazaret, partenaire du Club, dont le personnel est vraiment charmant. Et je suis allée marcher dans les pas de Brassens le long de la Corniche jusqu’au Vieux Port et en partie au centre ville.


Voici quelques photos de cette belle après-midi suspendue que je partage avec vous :

 

corniche
La Corniche

falaise
La Corniche - Falaise

goeland
Goéland

vieux port
Vieux Port

fontaine poulpe
Fontaine avec poulpe géant sur une place
(Le poulpe est évidemment l'ingrédient principal de la tielle sétoise)

 

Puis est arrivée l’heure de rejoindre les membres du club, leurs invités et les lauréats du concours à la Salle Georges Brassens.

Nous avons passé une merveilleuse soirée sur les ailes de la poésie, entrecoupée d’animations musicales :

 

roland gerard
Roland Vidal (au premier plan) et Gérard

 

 

duo musical
Duo Edouard Piolet/ SuzanneVingeon

 

 

angel
Angel Girones, fondateur du Club

 

La section « Poésie Libre » dans laquelle j’ai concouru avait pour thème les animaux. J’ai choisi d’écrire sur l’éléphant ou plutôt sur l’éléphante. Et j’ai reçu le Premier Prix de Poésie Libre pour mon poème « La Danse de l’Eléphante » que j’ai eu l’honneur de lire à ce très sympathique public :

 

lecture

 

"Celui qui suit un éléphant ne sera pas mouillé par la rosée."
Proverbe africain (Bénin).

LA DANSE DE L’ELEPHANTE

Un essaim de poussière,
Air flou sur la danse du pachyderme.

Oh danse, danse, héritière du matin de la Terre !

Ses pattes au cuir tendu de breloques
Troublent l’atmosphère avec élégance.
Matriarche parcheminée au diapason des sens,
Elle fait ourler les vagues de sa chair
Sur le sentier des rêves originels,
Et la terre oscille au métronome de la volupté.

Un essaim de poussière,
Air flou sur la danse du pachyderme.

Oh danse, danse, héritière du matin de la Terre !

Tes yeux se sont fixés sur mon âme
Et ton regard avait des frissons humains.
L’ombre du Siam a fleuri sur mon cœur
Et l’essence de Ganesh a dansé sur la musique des Sages.
Ta trompe doucement a enrobé mon oreille
Et y a soufflé la bénédiction des Pères.

Oh danse, danse, héritière du matin de la Terre !

Un essaim de poussière,
Air flou sur la danse du pachyderme.

Oh danse, danse, héritière du matin de la Terre !
Oh danse, danse, ferment des savoirs de nos Pères !

Barsac, le 23 mai 2009 à 19h40

Ce poème – ainsi que les autres poèmes primés, mais aussi des poèmes ayant retenu l’attention du jury - a été publié dans « Club Poésie et Chanson Georges Brassens – Sète – Florilège du concours 2009 ».

Un grand merci à Roland Vidal pour son accueil et sa sympathie. Une petite pensée pour le malicieux Raymond Bergerot, éditeur, AZ Editions, qui a publié l’anthologie du concours. Et un million de pensées à Alice Hugo, qui a reçu ce soir-là le Grand Prix de la Ville de Sète, et avec qui j’ai passé de très bons moments façon Sète by night sur les bords du Canal Royal, une bien jolie rencontre !

Le journal "L'Hérault du Jour" a rendu compte de l'évènement dans une édition du mois d'octobre 2009, que vous pouvez lire ci-dessous :

 

lherault du jour



Toutes les photos illustrant cette page sont Copyright Mariposa.