Fleur Séchée de la lecture Chants des Ailleurs à la MDF

 

affiche chants des ailleurs

 

Lorsqu’en octobre 2010, j’avais compilé un tour du monde en 10 poèmes pour Métis’Et Vous, le premier festival interculturel organisé par Esprit Métis, l’association dont je fais partie, j’étais loin de me douter que ces « Chants des Ailleurs » m’emmèneraient littéralement aussi loin !

 

chants des ailleurs com de presse

 

 

Lors de notre prestation d’octobre 2010, la lecture avait eu du succès, notamment le dernier poème « Nid d’ici Née ailleurs » qui avait été simultanément traduit en langue des signes. Les personnes présentes dans le public nous ont vivement félicitées et encouragées.

L’une d’elles, sans cacher son enthousiasme, nous a cependant pointé quelques petits défauts et nous a conseillé d’aller encore plus loin, au-delà de la simple lecture chantée. De faire de cette lecture quelque chose de plus abouti. Je ne te dirai jamais assez merci Audrey pour les portes que tu as ouvertes ce jour-là !


 

cda 1

 

Audrey Laroche travaille à la Maison des Femmes de Bordeaux, où elle est responsable du pôle culturel. J’ai ainsi eu l’occasion de collaborer avec elle à de multiples reprises, car depuis 2009, la Maison des Femmes de Bordeaux soutient activement mon travail (merci !) Mais dans une autre vie, Audrey a été metteur en scène.

 

 

cda 2

 

 

 

cda 3

 

Pendant plusieurs mois, elle et moi avons donc retravaillé sur ces « Chants des Ailleurs ». Les poèmes et l’ordre dans lequel ils sont dits sont restés inchangés. Mais nous avons repensé la mise en scène afin de créer un décor, une atmosphère, des ambiances, des personnages, une véritable histoire, des relations, des fils qui se tissent, se suspendent, de l’eau qui coule, de l’harmonie et de la fluidité.

 

cda 4

 

 

 

cda 5

 

Cela n’a pas été simple. Mais la « sortie de résidence » qui a eu lieu le 14 avril à la Maison des Femmes nous a montré que nous étions parties dans la bonne direction !

Je n’avais jamais vu autant de personnes à la Maison des Femmes ! Certains n’ont pas pu s’asseoir, il devait y avoir un peu moins d'une cinquantaine de personnes !

 

cda 6

 

 

 

cda 7

 

Beaucoup de fébrilité et d’émotion. Beaucoup de complicité aussi. Et au final, quelque chose de fort vécu ce soir-là en communion avec mes amies et avec le public.

 

cda 8

 

 

 

cda 9

 

Nos « Chants des Ailleurs » ont véritablement pris corps et vie et sont désormais prêts à s’envoler vers tous les petits lieux sympathiques et chaleureux qui voudront bien les accueillir. Bibliothèques, librairies, maisons de poésie et autres, nous sommes à votre disposition !

 

cda 10

 

 

 

cda 11

 

 

cda 12

Mille mercis à Audrey une fois encore pour le soutien apporté à mon travail et pour les conseils et le regard avisés ! Des bisous, de la tendresse pour mes deux complices, mes aimées, Fadoua et Sylvanie. A noter que Sylvanie a aussi réalisé le visuel de l’affiche de cette lecture (voir ci-dessus). Des battements de cœur et de paupières à vous amis qui avez pris de votre temps pour venir voir ce que nous avions à vous offrir, nous cueillir, nous porter, nous soutenir : ma Maman, Alexandre mon homme, son collègue Patrick, Frédéric, Emeline et Elouan, Rome Deguergue et son petit-fils poète Elliot, Gabriel Okoundji, Philippe Couillaud, Sarah Gourdel, les amis de Fadoua et Sylvanie ainsi que toutes les habituées de la Maison des Femmes.

 

cda 13
 
Plus de photos ici !